B615 – Duo de clowns

« Ce spectacle n’est plus joué… »

 

Synopsis

Un jour, l’homme enverra ses déchets dans l’espace faute de place sur terre. De grosses caisses en bois remplies de détritus voyageront comme des satellites autour de notre planète. A l’intérieur de l’une d’elles, deux personnages en quête d’abri et de nourriture, Coccyx et Karkass, se sont laissés enfermer.Le premier est content d’être là. Même si ce « monde » est clos et un peu exigu, il lui permet d’exister et de coexister de manière suffisante.Le second se sent à l’étroit. Il n’attend qu’une chose : pouvoir s’enfuir pour devenir comédien.

Cette création est partiellement inspirée par l’histoire du Petit Prince, d’Antoine De Saint –Exupéry. B615 fait référence au numéro des astéroïdes. Cette écriture empreinte de simplicité nous met face à notre solitude et face à nos choix.
Cette parole qui nous demande de regarder ce que l’on ne voit plus, rejoint la sensibilité du clown.
Notre souhait est de nous servir de cette voix comme d’un appui mais sans en faire l’illustration.
Nous voulions que ce spectacle ait aussi un caractère engagé sur l’incontournable production de déchets qui étouffe les fonds marins. De faire le constat de l’impasse dans laquelle l’humanité se trouve fasse à la matière plastique qui s’étend comme un véritable continent.
Ce huis clos pour unique navire, fait aussi référence à Beckett «En attendant Godot».
Les deux personnages qui errent dans la brume, dénoncent ou plutôt énoncent leurs tracas, leurs préoccupations tout en triturant des déchets.
Attendre oui, mais quoi ?

Equipe artistique

Création collective dirigée par Hugues Fellot
Comédiens-Clowns : Stéphane Vrain, Serge Sang
Création musicale : Vincent Fellot

Avec le soutient du Centre culturel de Jassans et de la Mairie de Anse.

Hugues Fellot Alias Maître

Habile maître à jouer, déshabillant les âmes,
Urticant et usant nos habitudes fades
Grand clown réservé, il construit et devient
Un poète qui écrit par nos corps et nos mains
Exprimant avec nous, ses rêves et ses fables
S‘ouvrant en nous ouvrant, et nous rendant capables.

Babeth Chazot alias MOUSSELINE

Madame mousseline lève le petit doigt,
Ouvre sa grande valise, et vous restez sans voix.
Usant de mille mimiques, elle déballe son bestiaire,
Suave elle vous surprend, vous emmène et vous perd
Sous le bois de vos rêves qui poussent entre les siens,
Elle regarde vos cœurs battre dedans ses mains.
Loufoque majestueuse, nimbée de voiles roses,
Indiscutablement, elle pose et en impose.
Nymphe aux rondeurs poudrées, offusquée et gourmande
Elle déclenche le rire, et on en redemande.

Paul Mommessin alias MARCEL FLÊCHE

Même s’il est gigantesque, son âme douce et sensible,
Aime la porcelaine, que c’en est indicible.
Résolu à ranger ou sinon il s’irrite,
C‘est un grand cœur costaud, fort à bras de mérite.
Et sa voix de ténor pourrait vous étonner.
Laissez Marcel Flèche passer, c’est pressé !

Réjane Monod-Ansaldi alias LOUSTE

Linge de corps et poèmes, voilà ce que Louste aime.
Oscillant lentement sa valise, elle promène
Un chargement de rêves, et tragiques et légers,
Son accent, ses vieux mots, sa collection osée.
Tout est à déclamer, à dérouler pour vous !
Et pudeur et désirs sont sans dessus dessous.

Serge Sang alias COCCYX

Comme un pantin de fil de fer dégingandé,
Oscillant sur ses jambes, son bonnet haut perché,
Coccyx recommence, et répète à l’envie
Ces petites rengaines de fakir ahuri.
Yeux mobiles, il s’approche et vous donne un câlin
Xylophone à bretelles muni de grandes mains

Régine Roulié alias ROSALIE CIBLE

Rosalie, chevelue, magicienne épatante
Ose une collection de jeunes femmes affolantes
Soulevant le couvercle de sa ménagerie
Avec des fulgurances, elle déballe ses outils
La peur est en vos yeux, en vos cœurs et sa boite
Intensément vous prend, ses regards vous attrapent
Et vous serez sciés, retournés, ébahis, pétrifiés ahuris des tours de Rosalie

Maude Lallier alias JOZY

Jolie jeune amoureuse, trompette dans la voix
Ouvrant des univers, cantatrice aux grand bras
Zélée, vive et puissante, elle éclate et surprend
Yeux clairs et riboulant, par la force de son chant